Crédit Photo : Vibe le Média

MEHDI YZ

rappeur – Marseille

 

 

Visage doux, regard dur, Mehdi YZ a une aura naturelle et spontanée qui attire l’attention. Survet’ fluo, polo, lunettes de soleil ou casquette ; look typique Marseille, mais quand c’est lui qui le porte, on le voit ! À 26 ans, Mehdi YZ écrit des textes forts, tout en y incluant les codes musicaux de l’époque et raconte la rue. Après avoir sorti ces deux dernières années des titres clipés et une série de 11 freestyles atteignant les millions de vues sur YouTube, l’artiste qui fédère son public naturellement distille depuis cet été des titres inédits et s’apprête à sortir son premier projet prochainement. PUR JUS MARSEILLAIS Pur produit de Marseille, Mehdi YZ est l’une des jeunes pousses les plus remarquables du rap français, cultivées sur un terreau très fertile. Il grandit dans le 5e arrondissement, quartier Saint-Jean du Désert, plus connu sous le nom de Saint-Jean de la Puenta par les amateurs de rap et s’éduque dans ce bouillon culturel et musical unique en France. Raï, funk, pop, variété française passent en boucle à la maison. Il s’abreuve aux textes conscients et très street d’IAM, Psy 4 de la rime, de Salif ou encore de la Mafia K1fry. L’exigence de cette école d’écriture rapologique se fait clairement sentir dans ce qu’il écrit. Déjà plus acteur, que simple auditeur, Mehdi YZ retranscrit la même conscience et la même rage que ses prédécesseurs ; « La fureur et la foi » disait la FF, autre grand groupe marseillais. « Quand on grandit à Marseille, tout le monde y est un peu artiste. Soit on continue de pratiquer, soit on arrête » explique-t-il. La cité phocéenne peut être grande source d’inspiration mais aussi désespérante et sans beaucoup de perspectives d’avenir. Se débrouiller, c’est alors parfois glisser dans l’illicite. Mehdi « fait les motos ». La vie lui donnera une occasion unique de cesser de « voyouter » et de se lancer à fond dans la musique. Promotion : Netta Margulies – netta@nettacommunication.fr – 06 76 83 35 62 www.nettacommunication.fr UN COUP DE CHANCE POUR UN ARTISTE FÉDÉRATEUR En équipe, Mehdi YZ trouve toujours le moyen de financer ses premiers sons. Coup du destin : un de ses amis parie sur un Côté Match, le ticket est gagnant et ils remportent 15 000 euros ! Ils décident alors d’investir dans son premier clip et des sessions studio. En février 2018 sort alors « Arrah » qui passe aisément le million de vues dans la foulée et comptabilise aujourd’hui plus de 7 millions de vues. Il enchaine les titres et les freestyles et poste ses clips sur YouTube, son public s’élargit et dépasse les frontières de Marseille. Mehdi YZ fédère et il va vite s’en rendre compte. Il lance fin 2018 un appel sur les réseaux sociaux, pour aller clipper dans des villes de France. Toulouse (freestyle n° 5), Lyon (freestyle n°7), Montpellier (freestyle n°8), Nîmes (freestyle n°9), le public est de plus en plus nombreux au rendez-vous. Ses supporters se massent à chacun des tournages de ses freestyles et sont aussi au rendez-vous sur YouTube, où les 11 freestyles issus de cette série tournés entre fin 2018 et fin 2019 sont vus plusieurs millions de fois. Durant cette période, dans son quartier Saint-Jean du Désert aka Saint-Jean de la Puenta-, il se connecte avec un certain Julien Marie, JUL. Les deux artistes partagent la même passion de la musique et de l’ordinateur, Mehdi s’étant longtemps projeté au départ dans une carrière d’ingénieur du son. Signé d’abord sur le label D’Or et de Platine de l’auteur de « L’Ovni », Mehdi YZ a rejoint l’écurie 13ème Art depuis un an, label du phénomène Naps et travaille avec également avec le producteur et beatmaker marseillais Ladjoint (notamment aux manettes des deux derniers albums de Soso Maness). Printemps 2020, Mehdi YZ a bel et bien trouvé son ADN musical et sort 3 titres clipés dans la foulée « Dans la zone », « Dans le bloc » et « Chacun sa vie ». Prélude de ce qui attend son public sur son premier projet à venir. BIENTÔT LA PREMIÈRE MIXTAPE Mehdi YZ est en préparation de sa première mixtape, dont le titre sera sans concession, presque punk pour un premier projet qui restitue les combats de Mehdi YZ pour réussir à sortir sa musique et construire sa carrière. A la fin, on a l’histoire d’un jeune homme, qui se sert de la musique pour raconter son expérience de vie et clairement la transmettre de la meilleure des manières : sans rien cacher, ni donner de leçons, et tomber toujours juste. La suite promet d’être tout aussi exaltante.

COLLABORATIONS

jul – Fahar – Raïsse – Hors ligne

 

DISCOGRAPHIE

Le calme avant la tempête (Mixtape 2020)